DRM transportcoursubventionrolevente

Les services

E-mailImprimer

Module de prévention

Le 15 janvier 2014, le Module de prévention des incendies de la MRC de Montcalm a été mis en place et c’est Monsieur Patrick Watson, préventionniste, qui est responsable des inspections préventives dans la MRC de Montcalm.

Mettant en avant-plan la sécurité de la personne, le Module de prévention, par son expertise, s’est doté d’outils et de mécanismes afin de réaliser son objectif.

Travaillant de concert avec les six services d’incendie qui oeuvrent sur le territoire de la MRC, le Module de prévention a également, comme partenaire et allié, la Régie du Bâtiment du Québec, pour assurer son développement.

Mission du Module de prévention

Le Module de prévention des incendies de la MRC de Montcalm met au centre de ses préoccupations la sécurité des citoyens(nes), notamment en:

    • Assurant un environnement sécuritaire,
    • Offrant un service professionnel,
    • Offrant une équité pour l’ensemble des citoyens(nes) de la MRC de Montcalm.

Tâches du Module de prévention

Voici les différentes activités que traite le Module de prévention des incendies :

    • Inspection des risques en vertu de son programme;
    • Application règlementaire en matière de sécurité de la personne et de la prévention des incendies;
    • Procéder à des essais « in situ » sur de l’équipement de sécurité afin de s’assurer de son bon fonctionnement;
    • Étude de rapport de vérification des équipements de protection incendie;
    • Mise à jour de la réglementation en matière de sécurité incendie;
    • Inspection à la suite d’une plainte reçue relativement à la réglementation en matière de sécurité de la personne et de la prévention des incendies;
    • Inspection ciblée de certains risques d’incendie à la suite d’informations reçues par le service de recherche de la cause et des circonstances des incendies (RCCI) des services de sécurité incendie (SSI);
    • Visite à la demande des services de sécurité incendie (SSI) à la suite d’alarmes répétitives;
    • Vérification à la suite d’une demande de remboursement en vertu de règlements municipaux concernant les alarmes répétitives;
    • Autorisation ou non de tout évènement spécial, tel que:
      • Évènement intérieur non prévu à l’usage d’un bâtiment;
      • Utilisation de la pyrotechnie de type 7.2.5 (intérieur);
      • Fête foraine;
      • Tournage cinématographique;
      • etc.
    • Analyse de renseignement, calcul et dessin concernant la capacité d’un lieu de réunion;
    • Analyse de Plan de sécurité incendie (PSI);
    • Procéder à des exercices d’incendie et d’évacuation pour la validation des Plans de sécurité incendie (PSI);
    • Formation du « personnel de surveillance » concernant le Plan de sécurité incendie;
    • Formation théorique et pratique sur le maniement des extincteurs portatifs;
    • Répondre aux demandes d’information générale des citoyens(nes) en relation avec la prévention des incendies;
    • Éducation du public;
    • Conférences en matière de prévention des incendies;
    • Kiosque d’information en prévention des incendies en collaboration avec le service des communications de la MRC,
    • Diffusion dans les médias régionaux et le site internet de la MRC des messages concernant la réglementation incendie et la prévention des incendies;
    • Conception de guide, dépliant et autre document relatif à la sécurité incendie.

Le Module de prévention ne traite pas :

    • Les nouvelles installations d’équipements techniques (CCV).
    • L’émission de certificat de conformité d’un lieu, d’une installation, d’un produit ou d’un équipement.

L’inspection des risques

Présentement, dans la Phase 1 de son programme d’inspection des risques, en mettant l’accent sur la sécurité de la personne, cette première phase repose sur trois grands principes qui sont tous reliés entre eux.

1. La criticité du bâtiment

2. Le niveau d’inspection

3. Le niveau d’intervention

1- La criticité du bâtiment

Elle est déterminée en vertu de l’usage réel du bâtiment où la population serait et/ou pourrait être vulnérable lors d’un incendie. (Évacuation)

2- Le niveau d’inspection

En lien avec le Code de Sécurité Chapitre IIIV, Bâtiment de la Régie du bâtiment du Québec, la MRC a déterminé, en vertu de la « criticité du bâtiment », qu’elles seront les éléments à vérifier lors d’une inspection. C’est ce que nous appelons les éléments d’inspection.

3- Le niveau d’intervention

Il a été déterminé, pour chaque élément d’inspection, de vérifier le bon fonctionnement de ce qui est présent jusqu’à l’obligation d’installer un équipement ou des composantes en matière de sécurité incendie et/ou d’en valider la conformité d’installation.

Pour toutes questions relatives à la prévention des incendies, vous pouvez communiquer, soit par téléphone au : 450 831-2182, poste 7953 ou par courriel à : prevention@mrcmontcalm.com.

E-mailImprimer

Permis de brûlage

Nouvelle image

Avant d’allumer un feu à ciel ouvert, il est obligatoire de se procurer un permis de brûlage. À noter qu’aucun permis ne sera délivré entre le 15 juin et le 15 août de l'année en cours, car il est défendu d’allumer ou d’entretenir un feu en plein air durant cette période de l’année.

Pour effectuer une demande de permis de brûlage, vous pouvez remplir le formulaire ci-joint et le retourner à votre municipalité ou à votre service de sécurité incendie.

Les citoyens de Saint-Alexis, de Saint-Esprit et de Saint-Roch-de-l'Achigan peuvent aussi remplir le formulaire ci-joint et doivent ensuite communiquer avec le Service de sécurité incendie (SSI) de la MRC de Montcalm au : 450 831-2182 (sans frais: 1888 242-2412), option 4. Par la suite, le chef pompier de garde se rendra sur les lieux pour s’assurer du respect des règlements. Un feu allumé dans un appareil de combustion ou dans un contenant de métal permettant d’éviter la propagation, ne nécessite toutefois pas de permis.

Il est interdit de faire brûler des matières résiduelles, comme la démolition d'un bâtiment existant, et ce en vertu de la Loi sur l'environnement.

Avant de procéder à une demande d'un permis de brûlage, les conditions suivantes doivent être respectées : :

  • Avoir en tout temps, une personne responsable sur les lieux.
  • Avoir des facilités d’extinction proportionnelles au feu allumé.
  • Avoir une bande tampon dégagée de matière combustible de 15 mètres de largeur entre le feu et la forêt.
  • Pour les feux de défrichage, avoir empilé les matières de façon à former un amoncellement d’un maximum de 4 mètres de hauteur et 10 mètres de diamètre ou une rangée n’excédant pas 4 mètres de hauteur, 5 mètres de largeur et 15 mètres de longueur. Chaque amoncellement doit être séparé d’une distance d’au moins 10 mètres.
  • Il est défendu d’allumer ou d’entretenir un feu de résidus de défrichage à une distance moindre de 100 mètres de tout type de résidence.

 

E-mailImprimer

Service incendie

[Cette ligne sera remplacée par l'explorateur de fichiers lorsque l'article sera affiché]

E-mailImprimer

Personnel

Personnel